En collaboration avec la Banque mondiale, Indigo Agriculture exploite ses données satellites pour faire progresser la sécurité alimentaire dans le monde

  • La technologie d’imagerie par satellite Atlas d’Indigo va être utilisée pour poursuivre la mission du Development Data Partnership de la Banque mondiale, un partenariat public-privé visant à relever les défis du développement mondial.
  • Indigo est la première entreprise agricole à rejoindre le Development Data Partnership, alliance d’entreprises technologiques avant-gardistes telles que Google ou Facebook.
  • Pour les deux premiers projets de ce partenariat, la Banque mondiale utilise les capacités satellitaires d’Indigo pour améliorer la conception et la direction de programmes publics clés, dans deux régions émergentes particulièrement sensibles aux pénuries alimentaires : l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient (ANMO) et la Zambie.

Boston, Massachusetts, 14 mai 2020 – Indigo Agriculture, une société dédiée à l’exploitation de la nature pour aider les agriculteurs à nourrir durablement la planète, annonce aujourd’hui sa participation au Development Data Partnership, une initiative menée par la Banque mondiale, le Fonds monétaire international et la Banque interaméricaine de développement. En fournissant les données agricoles générées en temps réel par Indigo Atlas, la carte interactive d’Indigo des réserves alimentaires mondiales, cette collaboration permettra d’améliorer les prises de décisions dans les zones particulièrement sensibles à l’impact du changement climatique et contribuera à diriger plus efficacement les ressources en cas de pénurie alimentaire mondiale. Première entreprise technologique agricole à participer à cette alliance, Indigo rejoint un partenariat d’entreprises et d’organisations internationales de premier plan, telles que Google et Facebook, qui s’engagent à exploiter les données pour faire avancer la recherche publique et le développement international. 

 

« Alors que le changement climatique redéfinit comment, où et quand notre nourriture est disponible – une problématique d’autant plus importante avec l’apparition du COVID-19 – nous sommes heureux de pouvoir contribuer aux efforts du secteur public pour résoudre les défis mondiaux les plus urgents », a confié David Potere, directeur de GeoInnovation chez Indigo. « Les capacités satellitaires d’Indigo peuvent être très utiles pour mieux comprendre le système alimentaire. Nous sommes fiers de travailler avec la Banque mondiale pour exploiter cette capacité et assurer ainsi des prises de décisions plus rapides, pertinentes et précises afin de continuer à garantir des réserves alimentaires mondiales durables. »

 

Indigo Atlas, qui associe télédétection, équipement terrestre, données historiques et météorologiques, est capable d’identifier des écarts de performances subtils dans les cultures de différentes régions. Grâce à cette technologie propriétaire, la Banque mondiale peut suivre la productivité des cultures dans de nombreuses régions émergentes et ainsi évaluer efficacement l’état et les progrès de près de la moitié des calories mondiales en temps réel. Ces informations, qui permettront de déterminer l’impact des catastrophes naturelles sur la réserve alimentaire, serviront principalement à la hiérarchisation, à la conception, à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation des programmes. Aucune donnée relative à des producteurs individuels ne sera communiquée par ce partenariat et l’accès complet aux technologies de prévision des récoltes d’Indigo restera réservé aux clients d’Indigo.

 

Dans le cadre de ce partenariat, deux projets ont déjà débuté. La première de ces initiatives porte sur la région ANMO, où le manque de terres agricoles, et de ressources en eau ainsi que l’accroissement de la population, ont aggravé les problèmes d’indépendance et de sécurité alimentaires. Pour soutenir les politiques nationales et régionales face à ces défis, Indigo va évaluer les changements en matière de terres agricoles, de cultures, d’irrigation et de dégradation des sols au cours des vingt dernières années, afin d’identifier les opportunités pour une gestion des terres plus efficace et durable.

 

Indigo déploie en outre ses capacités satellitaires afin d’estimer les pénuries de maïs dans les provinces de Zambie, un pays ayant subi deux années de sécheresse consécutives. En donnant aux spécialistes de l’eau et de l’agriculture de ce pays d’Afrique australe un aperçu objectif et global des exploitations agricoles et systèmes d’irrigation sur l’ensemble du territoire, le projet vise à améliorer l’accès aux services d’irrigation lors des périodes les plus difficiles. Les informations obtenues grâce à cette analyse seront utilisées pour optimiser de manière proactive les services et infrastructures publics dans un pays particulièrement touché par le changement climatique.

 

En collaborant avec la Banque mondiale, Indigo Ag poursuit son engagement d’exploiter la technologie et les données au profit de la rentabilité des producteurs, de la santé des consommateurs et de la durabilité environnementale. Pour en savoir plus sur la communication de données par Indigo et le partenariat, rendez-vous sur le site d’Indigo, ici. Pour plus d’informations sur le programme Development Data Partnership, rendez-vous ici.

 

À propos d’Indigo Agriculture

Indigo améliore la rentabilité des producteurs, la durabilité environnementale et la santé des consommateurs grâce à l’utilisation de la microbiologie naturelle et des technologies numériques. Les découvertes scientifiques et les plateformes numériques de la société bénéficient à des dizaines de milliers de producteurs sur des millions d’hectares. Travaillant sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, Indigo poursuit sa mission qui consiste à exploiter la nature pour aider les agriculteurs à nourrir durablement la planète. En 2019, Indigo a créé l’initiative Terraton, un effort mondial visant à progressivement retirer mille milliards de tonnes de dioxyde de carbone de l’atmosphère par le biais des sols agricoles. Classé n° 1 sur la liste Disruptor 50 de CNBC, Indigo est basée à Boston, dans le Massachusetts, et détient également des bureaux à Memphis, dans le Tennessee, au Research Triangle Park en Caroline du Nord, à Buenos Aires en Argentine, à São Paulo au Brésil et à Bâle en Suisse. Pour tout complément d’information, veuillez consulter notre page About us, ou suivez-nous sur Twitter et Instagram.

 

CONTACT MÉDIAS

Indigo Europe                       

Eva Delafontaine
edelafontaine@indigoag.com